Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D’Athènes à Marseille : solidarité antifasciste !

Communiqué du collectif

Marseille Solidaire contre l'Extrême Droite [MSED]

MARSEILLE, le 23 septembre 2013

D’Athènes à Marseille : solidarité antifasciste !

Notre camarade antifasciste grec Pavlos Fryssas a été assassiné dans la nuit du Mardi 17 au Mercredi 18 au Pirée, en Grèce, par les militants néo-nazis du parti Aube Dorée. Selon le médecin qui l'a soigné, le coup de poignard mortel a été donné « par un professionnel » et selon diverses sources, c'est entre 20 et 40 fascistes qui l'ont attaqué à la sortie d'un bar où ils l'attendaient. Pavlos était connu de toutes et tous en tant que rappeur et militant antifasciste.

Nous tenons à faire part à la famille de Pavlos, aux antifascistes grec-QUEs et à l'ensemble de la population grecque, de notre solidarité la plus totale et de nos sincères condoléances.

Une fois de plus, les fascistes montrent leur vraie nature. Aube Dorée, parti d'assassins et de milices déjà connu pour des agressions et meurtres d'immigrés est devenu un véritable fléau pour la population grecque. En France, ce meurtre vient évidemment rappeler celui de Clément Méric en juin dernier par les « amis » fascistes d'Aube Dorée.

Partout en Grèce et dans plusieurs autres pays, des rassemblements d'hommage ont eu lieu. A Marseille, nous étions une quarantaine devant le consulat grec ce jeudi. D’Athènes à Marseille, la solidarité antifasciste est désormais plus que d'actualité. Celle-ci ne doit pas mettre de côté la plus que nécessaire solidarité que nous devons toutes et tous assurer lorsque les fascistes s'attaquent chaque jour aux immigrés (ou supposés comme tels), aux femmes, aux personnes LGBTI, ... Cette violence décomplexée que les fascistes mettent en œuvre doit recevoir une réponse à la hauteur des enjeux. Au-delà de la nécessaire solidarité, nous devons renouer avec le combat contre l'extrême droite et ses idées racistes, sexistes, antisociales, homophobes … . Sur tous les terrains, c'est ce que compte faire le collectif Marseille Solidaire contre l'Extrême Droite. Le 14 septembre, nous avons prouvé que l'appel à lutter « contre le fascisme, pour le progrès social et l'égalité des droits » pouvait réunir massivement la population. Ce premier test que nous avons réalisé nous encourage à poursuivre notre combat, dans l'unité la plus large, contre l'extrême droite.

NO PASARAN !

Tag(s) : #crimes et agressions fascistes, #presse, #Grèce